• FrançaisEnglishDeutschРусскийItalianoΕλληνικάRomână简体中文

L'île d'Eubée

Une grande île sauvage
Les résultats de votre recherche

L’île d’Eubée

Posté par Myriam Gergowich le 12 août 2019
| 0

La deuxième des îles grecques après la Crète par la superficie

en face de l’Attique et de la Béotie

 

L’ile d’ Eubée (Evia en Grec) est relativement peu touristique (à l’exception de quelques clubs de vacances vers Erétria). Pourtant, c’est une île facilement accessible depuis Athènes et qui offre une belle diversité de paysages avec des jolis points de vue. Elle séduira les amoureux de la nature car elle reste sauvage côté montagne comme côté mer. En revanche, ne vous attendez pas à retrouver le charme des villages blancs des Cyclades. Ici, l’architecture est plus disparate, moins léchée, mais peut être aussi plus authentique.

Le nord d’ Eubée

Le nord de l’île d’ Eubée est boisé et rural. Les paysages sont très verts, on est loin de l’image des îles grecques aux paysages arides. On se croirait d’ailleurs plutôt en Grèce continentale.

A environ 90km au nord de Halkida, se trouve le village de Limni. Petit, calme et serein,il a gardé un cachet “à l’ancienne” et constitue une pause agréable. La route de la corniche mène ensuite, 30 kilomètres plus au nord, à la station thermale de Loutra Edipsou, réputée pour ses eaux thérapeutiques aux vapeurs de soufre (dont les bienfaits étaient loués par Aristote). Face à l’hôtel Thermae Sylla Spa, se trouve une plage où se déversent des eaux chaudes provenant de sources naturelles, formant des petits “jacuzzis” dans la roche. A une vingtaine de kilomètres de là, dans un cadre naturel sublime, entre plage de sable fin et pinèdes, se situe le Club Med de Gregolimano.

eubée centre et nord
© Laure M.

Le centre d’ Eubée

Le centre de l’île d’ Eubée est peut-être la partie de l’île qui présente le moins d’intérêt. Halkida concentre une grande partie de l’activité marchande de l’île. Peu de choses invitent à s’y attarder.

En allant sur la côté est, vous trouverez des paysages de montagne et des forêts. Rien de spectaculaire mais l’atmosphère est calme et reposante, avec, à certains endroits, une impression de bout du monde. Le village de Steni constitue le point de départ de randonnées, notamment sur le Mont Dirfis. Les efforts pour atteindre le sommet (2h30 de marche) sont récompensés par un joli panorama à l’arrivée.

Le sud d’ Eubée

Le sud d’ Eubée est sauvage et montagneux. Le mont Ochi qui culmine à presque 1400m occupe la presque totalité du bout de cette île. A l’Est, la montagne plonge littéralement dans la mer Egée, et seule une route acrobatique longe cette côte au paysage grandiose. A l’Ouest, en revanche, la côte est plus protégée et vient héberger les ports de Karystos et Marmari. Ces villages isolés sont les points de départ idéaux de randonnées sur le mont Ochi (lien) ou vers les plages préservées de la baie de Karystos.

Mont ochi-karystos-eubée
Mont Ochi et KarystosSource: vivre Athènes.com  © Sophie B

Komos

Comparer les annonces